EPISODE 2



#1. Pont de la rivière Han (nuit).

Kang Chul se tient au parapet du pont, l'air triste et pensif, sous la pluie.

- Je croyais que mon destin était dans ce monde.
- Mais je m'étais trompé, mon destin a toujours été ici, sur ce pont.

Kang Chul ferme les yeux, et se laisse tomber dans le vide.



#2. Pont de la rivière Han, Plateau de tournage (nuit).

- Coupez !
- On va garder celle-là, faute de mieux...

Le réalisateur Jung Dae-Yoon a un badge avec son nom dessus, et le sigle "W".

Tout un plateau de tournage est installé sur le pont. Techniciens, accessoiristes, lampes, câbles, caméras.
Tout ce monde est sous la pluie, produite par un système artificiel pour les besoins du tournage.
Une assistante tient un parapluie au dessus de la tête de Jung Dae-Yoon, assis sur sa chaise pliable.
Plus loin, à l'entrée du pont, une équipe de sécurité bloque l'accès à une foule de curieux.

Le réalisateur Jung Dae-Yoon invective les techniciens, tout en pointant la rambarde du pont.

- Bordel, vous attendez quoi pour le remonter ?
- Qu'il tombe dans cette putain de rivière pour de bon ?
- Mais... on était déjà en train de s'en occuper...
- Depuis quand tu réponds, trou du cul ? Tu te prends pour Kang Chul ?
- ... (j'aurais mieux fait de la boucler)
- T'attends quoi pour leur de dire de se magner le cul ?
(retire sa casquette)
- Dégage, tête de nœud !
(il frappe plusieurs fois les fesses du technicien avec sa casquette)

Le technicien s’arcboute, pousse un petit cri ridicule, trépigne, puis détale.

Kang Chul, dans le vide au dessus de la rivière, est remonté par un câble auquel il est attaché.

- (au gars le plus proche) Toi, là !
- ... (pitié, pas moi !)

Jung Dae-Yoon pointe du doigt l'autre bout du plateau, vers le technicien en charge de la pluie artificielle.

- Vas dire à l'autre abruti qu'il a 3 secondes pour cesser de faire pleuvoir sur mes pompes...
- ... ou je lui fais bouffer son tuyau d'arrosage !

Le gars se penche rapidement pour signaler qu'il a compris, puis détale en courant.
Jung Dae-Yoon prend son mégaphone porte-voix, et augmente le volume à fond.

- Putain de feignasses, remuez vos sales culs puants, nom d'un chien !!!
- On a toutes les putains de scènes avec Han Hyo-Joo à tourner après ça!

Tout le staff devient paniqué. Cela court dans tous les sens!

- (à lui-même) Au moins une actrice sur laquelle on peut compter...


Pendant ce temps, Kang Chul marche vers son équipe d'accessoiristes.

- Mais il va où comme ça, lui ?
- Yah ! Kang Chul !
- Ramène-toi ici, j'ai deux mots à te dire.
- Qu'il y a-t-il, réalisateur Jung ?
- T'as une idée du pognon qu'on fout en l'air pour réaliser une telle scène sur ce pont de merde ?
- Tu ne crois pas que tu pourrais y mettre du tien ? Un minimum ?
- Ah, Monsieur a le physique, il a même le nom !
- Mais quand est-ce que tu comptes rentrer dans ton putain de personnage ?
- Quand il est endormi dans son lit, ou dans le coma dans la rivière ?

Kang Chul reste calme, tout en regardant au loin, l'air blasé et désinvolte.

- Ma parole, il n'en a rien à foutre de ce que je lui dis, cet enfoiré.

{RECALL INSERT, W ep06 - Pont de la rivière Han (nuit).}
Kang Chul va sauter du pont, sous la pluie.

- Pour le héros qui cherchait un meurtrier et en est devenu un lui-même...
- il ne pouvait y avoir de meilleur fin.

- Désolé, réalisateur Jung, le monologue ne m'a pas semblé très fidèle.
- Oooh, mon pauvre petit lapin.
- Tu sais qui l'a écrit ?
- Merde ! On a la meilleure scénariste de Corée !

Kang Chul aperçoit Oh Yeon-Joo dans la foule de curieux.
Il y a soudainement un mouvement d'agitation, et Oh Yeon-Joo pousse un cri.

Aussitôt, Kang Chul court vers elle.
Jung Dae-Yoon n'a rien remarqué, il parle tête baissée.

- Song Jae-Jung, la meilleure scéna--
(il relève la tête et prend conscience qu'il parle dans le vide)
- (regarde Kang Chul s'en aller en courant)
Il se tire... Juste comme ça, il se tire...
- Mais pourquoi on m'a refilé ce débutant insolent ?
- Alors qu'on aurait pu embaucher Lee Jong-Suk !
- Un brave petit gars, qui fait ce qu'on lui demande sans rechigner...



#3. FLASHBACK - Pont de la rivière Han, Entrée (nuit).

Quelques instants avant...
Oh Yeon-Joo sort du taxi et marche vers l'entrée du pont.

Deux types louches épient Yeon-Joo, planqués derrière un abribus.

Lee Sang-Deuk, 30 ans, grand, déterminé, beau costume mais démodé.
Baek Young-Sik, 40 ans, petit, gros, inquiet, vêtements ordinaires et démodés.

- La voilà ! Je t'avais dit qu'elle viendrait chercher son mari.
- Patron, on est vraiment obligé de faire ça ?
- Pas question de reculer !
- On trouvera ce que cache ce soi-disant Kang Chul, Kang Ta, ou je ne sais qui.
- Et le meilleur moyen, c'est d'utiliser ses proches. Hé hé !
- Patron, je ne sais pas si je pourrai--
- La ferme ! En position, vite !
- Comme on a dit ! Il faut profiter de la foule et de la confusion.
- (se dirige vers le pont à contrecœur)
Dire que j'ai raté l'émission TV pour ça...


Baek Young-Sik s'approche de Oh Yeon-Joo, dans le groupe de curieux. La sueur perle sur ses tempes.

Il surveille les gens autour de lui, devant, derrière.
Tous en train de regarder vers le pont avec inquiétude, soupirant, ou criant "Kang Chul" !
Baek Young-Sik avale sa salive et sort un objet de sa poche.
Une sorte d'appareil électronique plat et noir, qu'il met entre ses dents.
Bo-Boom Bo-Boom. Puis il approche ses mains du sac que Oh Yeon-Joo tient en bandouillière.
C'est un sac en toile ample, chaleureux et coloré, avec un dessin imprimé dessus.
BUMP! Une fille bouscule Baek Young-Sik par accident.
Il recrache l'objet. Éjecté!

Il panique, regarde autour de lui. Quelqu'un m'a t-il découvert ?
Non, la fille est parti plus loin. Ouf!
Stupeur! Il passe plusieurs fois les mains devant sa bouche. L'objet, où est-il ?!
Bon sang ! Il panique encore, regarde sur le sol, entre les pieds des gens. Rien !
Puis, il fronce les sourcils... Cela pourrait-il que...
Il regarde dans l'ouverture du Sac de Yeon-Joo...
L'appareil électronique est dans le sac, visible, au dessus d'autres affaires !
Baek Young-Sik ouvre grand la bouche, exalté, reconnaissant, proche d'une larme à l'oeil.

Oh Yeon-Joo avance vers le pont. Maintenant ou jamais !
Sans hésiter, Baek Young-Sik lui arrache son sac.
Oh Yeon-Joo pousse un cri et Baek Young-Sik s'enfuit avec le sac en courant.



#4. Pont de la rivière Han, Entrée (nuit).

Baek Young-Sik court, en secouant involontairement le sac.
Une dizaine de mètres plus loin, Lee Sang-Deuk lui barre la route.

Lee Sang-Deuk agite les bras, se déplace comme s'il voulait intercepter Baek Young-Sik.
Mais c'est une feinte, lorsque Baek Young-Sik arrive, Lee Sang-Deuk le laisse passer.
Cependant, il lui arrache le sac des mains, puis le laisse détaler.
Lee Sang-Deuk rejoint Oh Yeon-Joo, souriant, en faisant pendouiller le sac bien en l'air.

- Oh merci, vous êtes formidable !
- Je crois que c'est à vous, madame.

Lee Sang-Deuk rend le sac à Oh Yeon-Joo. Le dessin imprimé dessus est visible.

En personnages comiques et miniatures, Yeon-Joo y embrasse Kang Chul

- Il n'a pas eu le temps de voler quoi que ce soit.


Kang Chul débarque, sous les petits cris étonnés des fans.

- Que s'est-il passé ?
- Tu vas bien ?
- Je vais bien.
- Un voleur a essayé de s'emparer de mon sac, mais ce brave monsieur--

Kang Chul, alerte, repère le voleur au loin, sur l'avenue à proximité du pont.

- Chéri, tu n'as pas besoin de--

Sans écouter, Kang Chul s'élance à la poursuite du fuyard.

Lee Sang-Deuk en profite pour s'éloigner subrepticement.

Les gens y vont de leur petit commentaire.

- Il est incroyable.
- Tellement à fond dans son personnage !
- Et si mignon, de près...
- Ah, Kang Chul reste Kang Chul, quel que soit le monde...



#5. Avenue (nuit).

Baek Young-Sik se tient voûté, les mains sur ses jambes, essoufflé.

- J'en ai ma claque de faire son sale boulot.
- ... !!! (stupéfaction, comprend soudain quelque chose)

{RECALL INSERT, Ep02 - Pont de la rivière Han, Entrée (nuit).}
Baek Young-Sik regarde dans l'ouverture du Sac de Yeon-Joo...
L'appareil électronique est dans le sac, visible, au dessus d'autres affaires !

- Je n'avais pas besoin de voler ce satané sac !
- ... !!! (stupéfaction, comprend soudain quelque chose)

{RECALL INSERT, Ep02 - Pont de la rivière Han, Entrée (nuit).}
Baek Young-Sik court, en secouant involontairement le sac.

- Mais si !!! L'émetteur serait resté au dessus de ses affaires sinon !
- Je n'ai rien fait d'idiot... Enfin, je suppose...
- Mmmh. (il jette un œil derrière lui, juste par dépit)

(effrayé, il aperçoit au loin Kang Chul, qui court dans sa direction)
- Aish ! (Merde !)

Baek Young-Sik se remet à courir, et profite du feu rouge pour traverser l'avenue.
Puis il s'enfonce dans un centre commercial à plusieurs niveaux, ouvert toute la nuit.

Kang Chul arrive au niveau de l'avenue, mais le feu est repassé au vert.
Sans hésiter, il s'élance entre les voitures, dans un concert de klaxons. HONK! HONK! HONK!

KREEEK! Il manque de se faire renverser par un véhicule qui freine brutalement.
Au lieu de ça, Kang Chul saute sur le capot avant, et glisse dessus.



#6. Centre commercial, Esplanade intérieure (nuit).

Kang Chul entre à son tour dans le centre commercial.
C'est une grande tour circulaire creuse.
Au milieu, une esplanade dégagée, dont le plafond est au sommet de l'immeuble.
Tout autour, une spirale de tapis roulants desservant les étages.

Kang Chul s'arrête au centre de la place, son regard scrute les étages supérieurs.
Baek Young-Sik, au deuxième étage, jette un œil par-dessus la rambarde.
Kang Chul le repère aussitôt. Sens aiguisés et super intuition !

- Aish ! (Merde !)

Kang Chul se rue vers le tapis roulant, et commence son ascension dans les étages.
Baek Young-Sik reprend sa course sur le tapis roulant, bousculant les clients.
Au fil des étages, Kang Chul resserre inévitablement l'écart.
Parvenu au 5ème étage, et hors d'haleine, Baek Young-Sik constate que Kang Chul n'est plus qu'à 20 mètres.

: Foutu, je suis foutu !

Mais par chance, il réalise qu'il est juste à côté de l'ascenseur central.
Le genre d'ascenseur aux vitres transparentes, offrant une vue panoramique sur l'intérieur de la galerie.

Les portes sont précisément en train de se refermer.
Baek Young-Sik a juste le temps de se glisser à l'intérieur.
KLAM! Alors que les portes claquent, le visage de Kang Chul apparaît juste derrière.
D'abord effrayé, Baek Young-Sik se rassure vite, car l'ascenseur commence à descendre.

Baek Young-Sik affiche un sourire narquois, et fait un petit salut de la main à Kang Chul.



Agacé, Kang Chul est sur le point d'abandonner.

Mais il observe rapidement les lieux, et un détail retient son attention.
Il recule de quelque pas, pour prendre son élan, et court vers la rambarde intérieure.
Il saute dans le vide !
Et il se rattrape à une immense tenture commerciale.

Accrochée au plafond, elle pend jusqu'au rez-de-chaussée.

Kang Chul desserre légèrement son étreinte, et se laisse glisser jusqu'en bas.

Baek Young-Sik voit cela, depuis l'intérieur de l'ascenseur.

- Mais ce type est un malade mental !
- Il me prend pour Hans Gruber ?
(Méchant principal du film d'action très connu "Die Hard".)

Kang Chul atterri, court et arrive devant l'ascenseur au moment où il atteint le rez-de-chaussée.
Les portes s'ouvrent, Kang Chul attrape Young-Sik par le col, comme un chat de gouttière par la peau du cou.

- Direction le poste de police !

Baek Young-Sik fond en larmes, sous l'œil inquisiteur des badauds.



#7. Maison de Park Min-Soo, Salon (nuit).

Le professeur Park Min-Soo est assis sur le canapé, en train de regarder une photo radio médicale.
Son propre nom est inscrit sur la photo, montrant la région pectorale aux rayons X.
Sa femme Da-Ye vient s’asseoir à côté de lui, tenant un manhwa de "Butterfly Girl" à la main.
Park Min-Soo range précipitamment la photo dans son enveloppe.

- Chéri, tu sais, le webtoon que tu adorais...
- Tu savais qu'ils avaient commencé à le tourner en Drama ?
- Da-Ye, je t'ai dit que "W", c'est de l'histoire ancienne.
- Je ne veux plus entendre parler de cette poubelle.
- Maintenant, la relève, c'est "Queen of Darkness".
- Ah, ce manhwa est tellement palpitant !
- À ce qui parait, le Drama va raconter les deux derniers volumes.
- Quoi ? Les deux derniers volumes ?!
- 35 volumes, et ils vont se concentrer uniquement sur la partie merdique ?
- La scénariste du Drama a causé un scandale.

{FLASHBACK INSERT - Conférence de presse (jour).}
- Tout le reste est merdique.

Les journalistes sont sous le choc, fixant Song Jae-Jung sur le podium.

- Raaah!!! (devient fou)
- 33 tomes de pure action spectaculaire, et tout ce qui l'intéresse, c'est cette fin abracadabrante, déconnectée de l'univers de la série.
- "W" va être définitivement détruit par cette scénariste incompétente, incapable de comprendre où est le génie de ce chef-d'œuvre.
- Elle va en dégoûter tout le monde, et produire un bide magistral, où personne ne comprendra rien !
- Je pensais que c'était de l'histoire ancienne...
- Ah, mais dois-je te rappeler qu'en plus...

{RECALL INSERT - Manhwa.}
Dessin avec Yeon-Joo embrassant Kang Chul.

- ... ce manhwa était parasité par cette traîtresse de Oh Yeon-Joo...

{RECALL INSERT - Hôpital, Bureau de Park Sin-Moo (jour).}
Yeon-Joo pose une lettre de démission sur le bureau, le professeur Park est accablé.

- ... qu'elle a démissionné, sitôt son agrégation de chirurgienne en poche...

{RECALL INSERT - Hôpital, Salle d'opération chirurgicale (jour).}
Yeon-Joo ouvre un thorax avec son scalpel. Le professeur Park en pleure de joie, fière d'elle.

- ... juste au moment où elle commençait à produire des résultats!

{RECALL INSERT - Hôpital, Couloir (jour).}
Le professeur Park marche énervé, suivi par un interne ayant l'air idiot (Won Yun-Suk).

- L'étudiant qui la remplace est dix fois plus incompétent qu'elle ne l'était !
- Et je subis cet abruti tous les jours !!!
- C'était juste un personnage qui lui ressemble.
- Elle n'y était pour rien.
- Bien sûr que si !

Park Da-Ye s'énerve soudainement, et jette le volume 5 de "Butterfly Girl" sur les genoux de son mari.

- Alors tu n'y es certainement pas pour rien, également !
- Tu me caches quelque chose ?
- Qu'est-ce que c'est ?

Park Da-Ye ouvre le manhwa sur une page donnée, et pose le doigt dessus.

- Là !

Le personnage sur la page n'est pas réaliste, mais suffisamment pour être reconnu.

Sur un mur du salon, il y a une photo de Da-Ye et de Park Min-Soo plus jeunes. Identique au dessin !

- Pourquoi je suis là-dedans ? (TING!)



#8. Place de la Station TV (nuit).

Jang Soo-Bin attend Soo-Bong.

Elle est triste, perdue dans ses pensées...

{RECALL INSERT, Ep01 - Maison de Park Min-Soo, Salon (après-midi).}
- Là ils parlent de "Butterfly Girl"...
- Rah, j'ai raté l'essentiel !
- Et maintenant on va se coltiner cette romance à l'eau de rose larmoyante.



#9. RECALL - Lycée, Salle de Classe (fin de matinée).

Il y a 20 ans de cela, à la fin d'un cours, alors que la majorité des étudiants quittent la salle...

Le jeune Park Min-Soo est assis derrière son pupitre, au premier rang.

Pupitre d'à côté, la jeune Jang Soo-Bin, les cheveux en bataille, portant des lunettes rondes.
Sur une feuille, elle dessine une jeune fille avec des ailes de papillon, devant un arc en ciel.

- La médecine et la chirurgie, un métier utile et sérieux !
- Je compte sauver des vies.
- Moi aussi, je compte accomplir mon rêve.
- Soo-Bin, tu es encore obsédée par tes petits gribouillis ?
(il regarde son dessin avec mépris)
- C'est ridicule, remet les pieds sur terre.
- Cela ne te mènera nulle part, hormis pointer au chômage.

La jeune Jang Soo-Bin est blessée en plein cœur.

La jeune Da-Ye arrive, et pose familièrement son bras sur l'épaule de Park Min-Soo.

- Oppa, tu viens ?
- (à Soo-Bin) Je vais déjeuner avec Da-Ye.
- ... (désemparée)
- Tu peux venir avec nous, Soo-Bin.
- Non, ça ira...



#10. Place de la Station TV (nuit).

Jang Soo-Bin a la larme à l'œil.

: Tu as préféré Da-Ye, comme si j'étais invisible.
: Elle, dont la seule ambition était de devenir femme au foyer.
: Comment pouvais-tu me critiquer si durement...
: ... alors que tu as choisi une femme qui n'allait jamais décrocher les étoiles ?

Soo-Bong sort de l'immeuble de la station TV.

- (hèle) Seonsaingnim !

Soo-Bin sort de sa rêverie. Surprise, elle bégaye quelques sons inarticulés.
Soo-Bong se précipite sur Jang Soo-Bin et la prend dans ses bras.

- Seonsaingnim, je vous aime !
- Omo ! Qu'est-ce qui te prend ?

L'étreinte reste amicale et de courte durée.

- Seonsaingnim, j'ai une pêche d'enfer !
- On va faire une bringue de folie !
- Si tu veux, mais pas de karaoké, hein ?
- Non, on va juste boire à en perdre la tête !
- (retrouve le sourire) J'en suis !
- Ah ah ah !



#11. Poste de police (nuit).

Vue extérieure du poste de police.



#12. Poste de police, Salle des plaintes (nuit).

Intimidé, Baek Young-Sik regarde ses pieds, comme un enfant pris en flagrant-délit.
Il a l'air d'un débile mental. En face de lui, derrière son bureau, un inspecteur de police.

- Baek Young-Sik !
- Oui, détective ?
- Ce gars-là est ton tuteur ? (il montre quelqu'un à côté de Young-Sik)
- Lee Sang-Deuk ?
- Oui.

Le policier s'adresse à Lee Sang-Deuk, assis à côté de Baek Young-Sik.

- C'est quoi son problème ?
- Mon cousin n'est pas un voleur. Il est cleptomane.
- Ce n’est pas sa faute, c'est plus fort que lui.
- Il a toujours été un peu attardé, mais il est inoffensif.
- Et il rend toujours ce qu'il a pris !
- Hein, espèce de bourrique ! (tape la tête de Baek Young-Sik avec un journal)
- Aïe !

Le policier regarde son écran d'ordinateur.

- Il n'a pas de casier judiciaire...
- Non, vous avez entendu le témoignage.
- Même s'il prend quelque chose, je suis là pour le récupérer et le rendre.
- Sale petit vaurien ! (tape à nouveau Baek Young-Sik avec le journal)
- Mais Aïe !
- Aigoo.
- La victime n'est pas venue déposer sa plainte.
- Donc je vais le relâcher.
- Oooh... Merci détective !
- Je garde son dossier.
- Alors pas de bêtises, messieurs Baek Young-Sik et Lee Sang-Deuk...



#13. Bar de nuit, Salle (nuit).

Park Soo-Bong, Jang Soo-Bin et Ji Byeong-Se (un jeune homme) sont attablés.
Ils rigolent et boivent. Beaucoup d'autres clients sont dans le bar, c'est animé.

Il y a déjà pas mal de canettes de Soju vidées.

Ji Byeong-Se porte de fausses lunettes, et des habits du même genre que ceux de Soo-Bong autrefois.
Sur son sweat-shirt, il y a un dessin d'une coccinelle humanisée à l'air maussade.

Ji Byeong-Se parle avec une voix bizarre et narquoise, en imitant quelqu'un.

- "De toute évidence, Park Soo-Bong prend du galon."
- "Depuis cette interview télé, il ne se sent plus pisser !"
- Ah non, tu ne vas pas commencer ça !
- Pourquoi ? Il est marrant...
- À chaque fois qu'il est bourré, il fait ça toute la soirée...
- Tu crois vraiment que monsieur Coccinelle aurait cette voix-là ?
- "Cet idiot de Park Soo-Bong sait pourtant que Byeong-Se écrit mes dialogues."
- "Et que le merveilleux Byeong-Se est le mieux placé pour connaître ma voix."
- J'ai besoin de boire davantage...

Jang Soo-Bin met ses bras autour du cou de Ji Byeong-Se.

- Byeong-Se, vient faire un câlin à Butterfly Ajumma.
- Seonsaingnim, vous me faites peur !

Ji Byeong-Se se dégage rapidement, sans remarquer que ses lunettes ont glissé à moitié.

- Elle t'a eût ! T'as lâché monsieur Coccinelle !
- "Désolé pour Butterfly Ajumma, mais je n'interagis jamais avec les autres personnages."
- J'aurais dû apporter une bombe insecticide.



#14. Restaurant traditionnel (nuit).

Vue extérieure du restaurant. Quelques clients, riches, habillés avec classe, entrent et sortent.



#15. Restaurant traditionnel, Salle de dîner privée (nuit).

C'est un endroit souvent réservé par des hommes d'affaires, où la nourriture est de bonne qualité.

- Patron, vous avez vu comment ce dingue m'a poursuivi !
- Yah ! Je te paye un repas de luxe pour t'en remettre, que veux-tu de plus ?
- Mais je suis fiché, maintenant.
- Je ne peux plus continuer à faire ça.
- Tais-toi, imbécile !
- Cela nous en apprend doublement sur ce gars, et prouve qu'on avance dans la bonne direction.
- Mais j'ai peur, patron. Il pourrait s'en prendre à nous...
- Exactement ! On sait maintenant que ce Kang Chul, ou Kang Ta, est un jusqu'au boutiste.
- Le genre de gars qui ne recule devant rien.
- Un espèce de sale ambitieux prêt à éliminer tous les obstacles, à n'importe quel prix.
- On a aucune idée d'où il sort, il a peut-être des armes.

- Essayons de clarifier les choses.



#16. Restaurant traditionnel, Salle de dîner privée (nuit) + MONTAGE.

C#1. FLASHBACK - Aéroport, Terminal des arrivées (jour).
Kang Chul est accueilli par Yeon-Joo, à la sortie des arrivées.
Beaucoup de passagers américains avec lui. Le panneau affiche : "Arrivée Vol Dallas".

~ Un certain Kang Ta, dont le passé est dissimulé, apparaît en compagnie de Oh Yeon-Joo.

C#2. FLASHBACK - Conférence de presse (jour).
Sur le podium, le présentateur montre un grand dessin de Kang Chul, tiré du manhwa.
Kang Chul imite l'expression du personnage du dessin. Pluie de flash photo.

~ Il est embauché pour le rôle principal du Drama "W", grâce à sa ressemblance physique.

C#3. FLASHBACK - Article de presse en gros plan.
Affiche la comparaison du dessin et la photo de Kang Chul.
Un titre choc : "Kang Ta devient Kang Chul!".

~ Et il est assez fou pour changer de prénom, et s'appeler comme le héros.

C#4. FLASHBACK, W Ep 13 - Salle de Café (jour).
Park Min-Soo s'agite en face de Kang Chul, il est étonné de sa ressemblance avec le manhwa.

~ Parce que les gens lui signalaient la ressemblance depuis des années.

C#5. FLASHBACK, W Ep 13 - Salle de Café (jour).
Park Min-Soo prend la carte de visite et voit Kang Chul écrit dessus. Confondu d'incrédulité !

~ Puisqu'il faisait des blagues avec ça, autant aller au bout de la farce.

C#6. Retour au présent.
- C'est complètement débile.
- Pas débile, mais bidon.

C#7. FLASHBACK, W Ep 5 - Écran de télévision / Manhwa.
¤ La télé montre Oh Sung-Moo hospitalisé après une agression.
¤ Image du manhwa : Kang Chul lui tire dessus.

~ Cela, plus une tonne d'autres incohérences et de choses bizarres.

C#8. Retour au présent.
- Il y a quelque chose d'énorme caché derrière.
- Trop énorme pour nous, patron !

- Non, je commence à me faire une idée plus précise de ce qui se trame...
- Et cela, grâce à un boulet incompétent et oisif comme toi.
- Vraiment patron ? J'ai trouvé la clé de l'énigme ?
Vous êtes content de mes services ?
- Heu, mais j'ai trouvé quoi au juste ?

C#9. RECALL - Appartement de Lee Sang-Deuk, Salon (jour).
Baek Young-Sik est vautré dans un fauteuil, en train de lire un manhwa, qu'il tient d'une seule main.
Il est si avachi qu'on voit son ventre dépasser de sa chemise. Il se décrotte distraitement le nez.

~ Tu passes ton temps à lire ces espèces de petits illustrés pour les mômes.

C#10. Retour au présent.
- Des manhwas, patron, cela s'appelle des manhwas.
- Mais c'est aussi pour les adultes !
- Ouais, pour ceux qui sont restés attardés comme des mômes, dans ton genre.
- Tout tourne autour de ce manhwa dont tu m'as rebattu les oreilles.
- "W", patron, un pur chef d'œuvre !
- Comme par hasard, ce Kang Chul tourne dans l'adaptation en drama.
- Et tu dis que Oh Yeon-Joo apparaît dedans, avec un rôle important.

C#11. RECALL - Appartement de Lee Sang-Deuk, Salon (jour).
Baek Young-Sik tend un manhwa ouvert sous le nez de Lee Sang-Deuk, montrant Yeon-Joo dessinée.
Occupé sur son d'ordinateur, il tape hargneusement la main de Young-Sik. Le manhwa fait un vol plané.

~ Oui, c'est l'héroïne dans les deux derniers tomes.
Je vous ai montré les dessins.

C#12. Retour au présent.
- Vous voulez les revoir ? Elle est ressemblante, pas vrai ?

C#13. IMAGINATION, Lee Sang-Deuk - Maison de Oh Sung-Moo, Chambre principale (jour).
Oh Yeon-Joo pose partiellement dénudée, en toge romaine, la main levée avec une pomme dessus.

~ Tellement ressemblante, qu'il est certain que Oh Sung-Moo l'a prise comme modèle.

- Cela m'amène à penser, que dans le plus grand des secrets...

C#14. IMAGINATION, Lee Sang-Deuk - Maison de Oh Sung-Moo, Chambre principale (jour).
Kang Chul pose nu, sauf une feuille de vigne sur le pubis, la main levée avec un laurier dessus.

~ ... ce Kang Ta a aussi été le modèle de Oh Sung-Moo, durant des années...

C#15. Retour au présent.
- ... et que l'auteur a tout fait pour cacher cela.
- Peut-être qu'il avait peur qu'on dise qu'il ne savait pas dessiner ?
- Ou qu'il était incapable de créer un personnage de toute pièce ?

C#16. IMAGINATION, Lee Sang-Deuk - Maison de Oh Sung-Moo, Chambre principale (jour).
Oh Sung-Moo, ivre, un verre d'alcool à la main, dessine en faisant des ratures.
La chambre est encombrée de bouteilles d'alcool vides jusqu'à la taille. Une vraie décharge publique !

~ C'est plausible, cela ne m'étonnerai pas d'un alcoolique pareil.

C#17. IMAGINATION, Lee Sang-Deuk - Rue (jour).
Oh Sung-Moo, clochard, ivre, une bouteille d'alcool à la main, assis par terre, un chapeau sur le sol.
Il agite un dessin mal fait, un passant lui jette une pièce de monnaie dans son chapeau.

~ En plus, il n'avait aucun succès avant ça.

C#18. FLASHBACK - Église (jour).
Kang Chul en smoking blanc et Yeon-Joo en robe de mariée sortent de l'église. Pluie de fleurs.
La tante de Yeon-Joo est enthousiaste, sa mère heureuse mais suspicieuse, Soo-Bong fou de joie.

~ Et cela expliquerait comment Kang Ta et Oh Yeon-Joo se sont connus, et ont fini par se marier.

C#19. Retour au présent.
- Branleur, quand tu veux, tu arrives à faire fonctionner ton cerveau.

C#20. FLASHBACK - Maison de Oh Sung-Moo, Rue (jour).
Les journalistes sonnent à la porte, personne ne répond, ils téléphonent à leur journal.
Plus loin dans la rue, sur un panneau, un avis de recherche pour Oh Sung-Moo.

~ Jusque-là, je soupçonnais Kang Ta d'être impliqué dans la disparition mystérieuse de Oh Sung-Moo.

C#21. IMAGINATION, Lee Sang-Deuk - Maison de Oh Sung-Moo, Rue (jour).
A côté de l'avis de recherche et d'une poubelle, Kang Chul, psycho, épiant les journalistes.
Il ouvre le couvercle, et dans la poubelle, Oh Sung-Moo ligoté, bâillonné, suppliant.
Kang Chul, avec un sourire sadique, referme le couvercle de la poubelle.

~ Pour une raison louche, chantage, haine réciproque, pression de l'auteur.

C#22. Retour au présent.
- Mais patron, comment il pourrait être en couple avec sa fille, dans ce cas ?
- Elle aurait aussi une dent contre son père ?

- Non, je pense que la vérité est bien plus sordide.
- Oh Sung-Moo a amassé une fortune, et les mariés en ont hérité.

C#23. FLASHBACK - Maison de Oh Sung-Moo (nuit).
Vue extérieure. Kang Chul et Yeon-Joo entrent dans le jardin.

~ Ils ont même le culot de vivre dans l'ancienne maison de Oh Sung-Moo.

C#24. FLASHBACK - Maison de Oh Sung-Moo, Salon (jour).
Yeon-Joo et Soo-Bong dessinent sur leurs tablettes.

~ Qui leur sert aussi d'atelier pour dessiner des manhwas !



#17. Restaurant traditionnel, Salle de dîner privée (nuit).

- Ce couple est un duo de crapules qui se sont bien trouvées.
- Bonnie and Clyde !
- Et ils ont assassiné Oh Sung-Moo pour s'emparer de sa richesse !
- Patron, vous êtes le meilleur !
- Mais ce n'est plus qu'une question de jours ou d'heures, avant que nous puissions prouver tout cela.
- Grâce au radio-émetteur que j'ai glissé dans leur sac !
- Alors je vais porter l'affaire en place publique, dans tous les médias.
- Et je serai vengé de ce type, qui m'a fait pleurer devant tout le monde.
- Je deviendrai le plus grand journaliste de Corée.
- À nous le prix Pulitzer !
- Plus encore, on me verra comme un héros...
- ... lorsqu'en dévoilant la vérité, je déchirerai en lambeaux la vie de ces ordures.
- Ah ah ah ! Patron, vous êtes vraiment diabolique.


FLASH, Image de fin : Lee Sang-Deuk avec un sourire sadique + Baek Young-Sik esclaffé.



Starring :

- Le réalisateur Jung Dae-Yoon est lui-même. Extraits d'internet.
- Kang Ji-Hwan est Lee Sang-Deuk. Extraits du drama "Incarnation of Money".
- Yang Hyung-Wook est Baek Young-Sik. Extraits du drama "Incarnation of Money".
- Joe Byeong-Gyu est Ji Byeong-Se. Extraits du drama "Radio romance".
- Yoo Seung-Mok est Inspecteur de police. Extraits du drama "Yong Pal".
- Kim So-Hyun est Jang Soo-Bin jeune. Extraits du drama "Radio romance".
- Cha Sun-Woo (Baro) est Park Min-Soo jeune. Extraits du drama "Angry Mom".
- Jung Chae-Yeon est Park Da-Ye jeune. Extraits du drama "Reunited Worlds".