EPISODE 9



#1. "Monde réel" - Parking (jour).

Voiture de Oh Yeon-Joo, garée à côté de l'avenue.



#2. Parking, Dans la voiture de Oh Yeon-Joo (jour).

(consulte "Butterfly Girl" sur son smartphone)

{MANHWA INSERT - Images sur le smartphone + Réactions de Yeon-Joo.}
Précédents évènements déjà publiés, donc sans les retrouvailles de Soo-Bong et Ren-Bo.
¤ Ren-Bo avec des vagues roses sur ses ailes. En bas, "À SUIVRE".

- (ironique) Dément ! Comme si Soo-Bong était séduisant...

¤ Titre : Chapitre 124. Soo-Bong dans la voiture de Park Sin-Moo.

¤ Mr. Coccinelle présente le chapitre.

- Si agaçant...

¤ Park Sin-Moo insulte et intimide Soo-Bong, qui ne riposte pas.

- Oui, oui, c'est mieux d'éviter un conflit...

¤ Réplique agaçante de Soo-Bong : "un petit bisou accidentel".

- Quoi ?!!

¤ Mr. Coccinelle intervient pour commenter la réplique de Soo-Bong.

- Il cherche les ennuis ou il est juste idiot ?!

¤ Park Sin-Moo s'explose le poing contre sa portière de voiture.

- Pourquoi c'est si court ?

¤ Park Sin-Moo essaye de frapper Soo-Bong. Ren-Bo hurle. En bas, "À SUIVRE".

- Cela fait seulement 8 pages.

KZZT!

- Noona...
(pas surprise du retour de Soo-Bong, immobile une seconde)
(tourne la tête à moitié vers le siège du passager avant)
- (sursaute) Omo !!!
- Pourquoi je suis ici ?

Fée Étincelle vole dans l'habitacle, et vient se positionner en face de Yeon-Joo.

- Qui est cette Ajumma ?
(sans voix, regarde la fée)
- Soo... Soo-Bong, comment l'as-tu amenée ici ?
- (se tourne vers Soo-Bong) Soo-Bong !!!

Soo-Bong n'est plus là.



#3. "Butterfly Girl" - Chemin escarpé (jour).

KZZT! Soo-Bong se matérialise.
Il regarde autour de lui. Ren-Bo n'est pas là. Le ciel est vert.

: Elle s'est cachée quelque part ?
: Dans un arbre ? (regarde les arbres en haut de la rue)
(voit un motard à l'arrêt, plus haut dans la rue)

Le motard relève la visière de son casque, et descend de sa moto.
C'est le lycéen grand, fort et méchant.

- Pas moyen d'avoir la paix 5 minutes ici.
- Ce n'est pourtant pas un manhwa d'action !

Toujours casqué, le lycéen descend la rue en direction de Soo-Bong.

(mouvements d'échauffement des épaules)
: C'est le moment de vérité.

{RECALL INSERT, "W" - Salle d’entraînement (jour).}
Seo Do-Yoon enseigne les coups de poing à Soo-Bong. Il décrit et exécute les mouvements.

- Tu fermes ton poing en commençant par le petit doigt.
- Le dessus du poing prolongeant l'avant-bras, sinon tu te tordras le poignet.
- Coup direct ! Pas d'arc de cercle, façon western.

Le lycéen est à 3 mètres de Soo-Bong.

: Non, c'est idiot.
: Je vais me bousiller la main sur son casque.

{RECALL INSERT, "W" - Salle d’entraînement (jour).}

Seo Do-Yoon enseigne les coups de pieds à Soo-Bong. Il décrit et exécute les mouvements.

- Des coups de pieds tirés du Taekkyeon.
- Pas de Taekwondo ?
- En 3 mois, tu n'arrivera pas exécuter des coups de pied hauts.
- Je ne suis pas aussi souple que Kang Chul, c'est vrai.
- Tu dois utiliser des coups simples et rapides.
- Coup de pied avant. Tu lèves le genou puis tu décoches.
- Coup de pied bas, pour déstabiliser ou péter un genou.

: Oui, je vais le surprendre avec ça !



#4. "Monde réel" - Studio de cinéma, Salle de bain (jour).

Kang Chul en chemise noire, tenant un pistolet, et Han Hyo-Joo, en peignoir.

Il l'enlace, approche ses lèvres près des siennes et...

... BRRZ!, son smartphone vibre ! Il le sort avec sa main libre, regarde discrètement.
Yeon-Joo sur l'écran ! Kang Chul repousse Han Hyo-Joo comme un sac de détritus encombrant.

- Quel goujat !



#5. Salle de bain + Dans la voiture de Oh Yeon-Joo (jour).

(répond à l'appel)
- (très agitée) C'est de la folie ici !

Autour de Yeon-Joo, il y a des flash lumineux, des traînées d'étincelles.

- Soo-Bong passe son temps à faire des allers retours.
- ...
- Il est venu avec Fée Étincelle, mais il est reparti sans elle !
- Quoi ?!! La fée est restée ici ?!
- (paniquée) Ouiiiiii !
- Elle est complètement paniquée, elle vole dans tous les sens !
- Dis-lui que tu es une amie de Ren-Bo.
- Quelle conséquence cela aura, si elle est séparée de Ren-Bo ?
- Normalement aucune, ce sont deux personnalités distinctes.
~ KANG CHUUUL !!!
- Désolé, à plus tard. (il raccroche)
- ... !



#6. Studio de cinéma, Salle de bain (jour).

Les techniciens sont confus. Le perchiste écarte son micro, le cameraman éteint sa caméra.

- Ce n'est pas le moment de réconforter tes amis handicapés mentaux !
(consterné)
- (sourit) Hey. (tape de façon réconfortante l'épaule du directeur Jung)
- Cette scène de baiser n'avance pas.
- J'ai froid, moi.

(exaspéré)
- Tu vas enfin poser tes fichues lèvres sur les siennes ou enculer un âne ?!
(considère la question)

(acquiesce de la tête) Je vais y réfléchir.
- Toujours à chercher une excuse...
- À croire que les top-modèles le dégoûtent.



#7. "Butterfly Girl" - Chemin escarpé (jour).

Le ciel devient orange.

- Yah ! (approche, regard intimidant)
: (perd courage) Je suis fou de faire ça.
: Ce gars est plus fort. Des années de Taekwondo !
(en face de Soo-Bong, fait craquer ses doigts)
: Tant pis. Je suis invulnérable.
Autant me faire massacrer.

YARAAH! Un cri rauque féminin provient du ciel.

(surpris, regarde vers le ciel)

Le lycéen voyou ne voit qu'une grosse brique lui tomber sur la tête.

BRONK! La brique éclate son casque, qui tombe coupé en deux. Son casque lui sauve la vie !

(assommé, saigne de la tête)
- ... ??! (regarde vers le ciel et voit Ren-Bo)

Ren-Bo vole à une dizaine de mètres de haut, ailes écarlate striées de noir.
Elle tient deux autres briques coincées sous un bras.

- Crève, ordure ! (lance une brique, accélérée d'un battement d'aile)

Avec la hauteur en plus, la brique a la vitesse d'un boulet de canon.
Le lycéen esquive juste assez pour recevoir la brique sur l'épaule, plutôt que sur la tête.

- Aaaaah! (épaule cassée)
- (sadique, vengeresse) Ça fait quoi de souffrir, sale merde ?!
: Comment peut-elle lancer une brique aussi fort ?
Et sa blessure au poignet ?

Le lycéen se précipite vers sa moto en gémissant.

- (haineuse) Où penses-tu aller ?
Tu meurs ici et aujourd'hui, pourriture !
(surpris, effrayé, inquiet, est-ce Ren-Bo ?)

PRR-PRR-PRR! Le lycéen allume sa moto difficilement, d'une seule main.

- (hystérique) Je veux que tu crèves ! (lance la dernière brique)

VROARR!!! La moto démarre in-extremis.
BRASH! La brique détruit le porte-bagage au lieu de la tête du lycéen.

: Pourquoi est-elle devenue haineuse ?



#8. "Monde réel" - Parking (jour).

~ Elle n'a plus rien à voir avec son personnage !!!

Vue de l'extérieur, des flash lumineux éclatent dans la voiture de Oh Yeon-Joo.



#9. Parking, Dans la voiture de Oh Yeon-Joo (jour).

Fée Étincelle, affolée, vole dans tous les sens, émettant de la poudre et des flash lumineux.
Elle laisse dans son sillage des étincelles lumineuses stylisées comme des étoiles de manhwa.

Yeon-Joo, affolée également, est aveuglée.

- (criant) Étincelle, cesse de t'agiter ! Étincelle !!!

Fée Étincelle se pose sur la plage avant, entourée de lumière pulsante.

- Vous connaissez mon nom ? Vous me voyez ?
- Oui, tu es l'amie de Ren-Bo.
- Ren-Bo, il faut que je la rejoigne !
- Je ne peux pas rester ici, je dois disparaître.

FLUFF! Un bref nuage lumineux entoure Fée Étincelle, mais...

... elle ne disparaît pas!

- Pourquoi je n'y arrive pas ?
- ... ?!

FLUFF! Elle produit à nouveau la bouffée lumineuse, mais sans succès.

- Je ne dois pas sortir longtemps. Otoke ?
- Calme-toi, et attends juste un peu.
- Ren-Bo ! Je ne la sens plus nulle part !
- Elle a cessé d'exister !
- Elle va bien, elle est ailleurs.
- Non ! Elle a disparue de l'univers. (s'envole)

Fée Étincelle devient à moitié transparente, détourée par des contours noirs.

La fée vole comme si elle était ivre, ses étincelles de lumière atténuées.

- ... !!! (c'était déjà pas assez dingue ?)
- Au secours !!!



#10. "Butterfly Girl" - Chemin escarpé (jour).

VROOM! Le lycéen dévale la pente en pilotant sa moto.

(vole vers lui comme un oiseau de proie)
- Je t'ai dit de mourir, enfoiré !

Ren-Bo envoie un coup de pied dans le dos du lycéen et le déstabilise.
CRASH! Il chute, projeté avec sa moto.
SHRIIIIII! Sa moto et lui glissent sur 10 mètres de pente.
Le lycéen est inconscient, sanguinolent, les vêtements déchiquetés.

Ren-Bo se pose, et marche vers une zone de travaux, à côté d'une façade de maison.
Il y a un tas de briques, du sable, un sac de ciment, une brouette, et... une pelle.

(prend la pelle, et marche vers le motard allongé)
- Ren-Bo, que vas-tu faire ?
- Arrête, tu vas finir par le tuer !
(se retourne vers Soo-Bong)
- Et alors ?
- Il le mérite, ils le méritent tous !
- Cette bande, mes parents, et même Park Sin-Moo !
(se retourne vers le lycéen)
(marche, le regard fixe et haineux)

Le ciel devient rouge.
De dos, Soo-Bong voit Ren-Bo clignoter. Sa silhouette perd sa consistance réelle.

- ... !!! (horrifié)

Ren-Bo devient une forme translucide délimitée par des traits.



#11. "Monde réel" - Studio de cinéma, Salle de bain (jour).

- Coupez ! C'est parfait.
- Cela a mis le temps, mais tu t'en es bien tiré, Kang Chul.
- Aussi naturel que si tu l'avais déjà fait en vrai.
(sourire)
- Bon boulot, tout le monde.

Les techniciens débarrassent le set, deux assistants vont auprès de Han Hyo-Joo.

- C'est vrai qu'il semble doué pour ce genre de chose.
- Et drôlement mignon en plus ! Dommage qu'il soit casé.
- Dommage, surtout, qu'il soit médiocre le reste du temps.

Le smartphone de Kang Chul sonne. Cela affiche "Yeon-Joo", il décroche.



#12. Dans la voiture de Yeon-Joo + Salle de bain (jour).

- (affolée) Chéri ! La fée est en train de disparaître !
- La fée disparaît ? Où est le problème ?
- ... ?!
- Elle passe sa vie à ça.
- Noooon ! Elle disparaît vraiment, avec des traits !

{RECALL INSERT, W Ep12 - Restaurant (jour).}
Kang Chul montre son bras clignotant, transparent et détouré à Yeon-Joo.

- Quoi ? Comme mon bras ?
- (voix qui tremble) Ouiiii !
- On dirait qu'elle est rayée du manhwa !
- Parle-lui, prouve-lui qu'elle existe !

Les assistants regardent et écoutent Kang Chul, incrédules.
Puis, ils se regardent en souriant, en toquant leur tête avec un doigt.

- Je ne peux pas lui parler !
- Elle a complètement disparue ?!
- Je ne sais pas, elle est partie se cacher !
- Regarde sous les sièges, c'est la seule cachette possible.



#13. Studio de cinéma, Salle de bain (jour).

Kang Chul continue sa conversation. Han Hyo-Joo et les assistants s'éloignent de lui.

- Il boit ou quoi ?
- Non, son haleine ne sentait pas l'alcool.
- Il doit plutôt être un peu zinzin.
- Surtout la personne à qui il parle.
Ça a l'air d'être un cas sévère.
- Cela ne m'étonnerai pas que ce soit sa femme.
- Je suis bien placée pour savoir que cette Yeon-Joo a un sérieux grain de folie.

Kang Chul, soucieux, raccroche et range son smartphone.

- Yah ! Kang Chul !
- Oui, réalisateur Jung ?
- Désolé, mais on doit avancer une scène pour ce soir.
- C'est le seul moment où on peut louer le lieu de tournage.
- Alors ne passe pas ta nuit à l'asile psychiatrique !
- (à lui même) Bon sang, il fallait que ce tas d'emmerdes tombe durant la période la plus chargée.
- ... ?!? (depuis quand il parle comme moi ?)



#14. "Butterfly Girl" - Chemin escarpé (jour).

Soo-Bong regarde Ren-Bo cesser peu à peu d'exister.

: Non, pas ça ! Pourquoi ?
: Car elle ne se comporte plus comme l'héroïne du manhwa ?
: Je dois l'aider à retrouver ses esprits.
(voit des fleurs, derrière un muret)
: Elle adore les fleurs.
(il cueille une grosse fleur blanche, avec des épines)

- Ren-Bo !
(ne se retourne pas, marche vers le lycéen, en tenant la pelle)
- Ren-Bo ! Et moi aussi, je mérite d'être tué ?!
(est accrochée par la question, se retourne)
- Qui sait ?
- Je ne te connais même pas...
(approche et lui offre la fleur)
(horrifiée, yeux exorbités)

KLANG! Ren-Bo lâche la pelle. Elle tient sa tête des deux mains.)



#15. "Monde réel" - Dans la voiture de Oh Yeon-Joo (jour).

Yeon-Joo cherche Fée Étincelle, elle se penche pour voir sous le siège de Soo-Bong.
KZZT! Soo-Bong apparaît. Il tient une grosse fleur blanche, juste sous le nez de Yeon-Joo !

- Hein ?
- Non, ce n'est pas pour toi, c'est--
- Soo-Bong ! La fée !
- Cherche la fée !!!
- La fée ?
(se courbe pour regarder sous son siège)
- Noona, de quoi tu parles ?
- Fée Étincelle, tu l'as laissé ici tout à l'heure !
- (se redresse vers Soo-Bong) Elle est en train de--
- ... !!!

La fleur blanche est posée sur le siège avant, au lieu de Soo-Bong.

- Raaah ! (rageuse, frappe la fleur pour l'écraser)
- Aïe Aïe Aïe ! (relève et secoue sa main)
(larmes de douleur, retire les épines plantées dans sa paume)
- Il me rend folle à faire ça !
- Quand j'étais dans "W", c'était infernal pour revenir ici.
- Et lui, il saute de l'un à l'autre sans arrêt !
(cesse soudain de s'énerver, l'urgence prioritaire flashe dans son esprit)
- Étincelle !
(cherche à nouveau)
- Elle est toujours là ou elle a disparu ?
- Disparue ? Mais de quelle façon ?



#16. "Butterfly Girl" - Chemin escarpé (jour).

KZZT! Soo-Bong réapparaît en face de Ren-Bo, qui se tient toujours la tête.

Ren-Bo a sa substance normale, ses ailes sont vertes et mauves, le ciel orange.

- (inquiet) Ren-Bo, est-ce que tu--

FREEZZ!!!

- ... !!! (voit un oiseau en plein vol, ne bougeant plus.)
(voit Ren-Bo immobile.)

Sur un muret surélevé, monsieur Coccinelle présente le début de chapitre.

- Soo-Bong voulait jouer les galants.
- Mais sérieusement, saccager des fleurs...
... pour séduire une fille considérant les fleurs comme des êtres vivants !
- Même son rival n'a pas des idées aussi foireuses.
- Butterfly Girl s'intéressera-t-elle à un tocard pareil ?

ZEERFF! Mr. Coccinelle disparaît, le temps reprend.

- Soo-Bong ?
- Tu n'avais pas une fleur morte dans les mains ?
(sur le point de répondre)

FREEZZ!!!

- ... ! (à nouveau, le temps ralenti)

Monsieur Coccinelle vient de réapparaître sur le muret.

- Pfff, il s'en tire trop facilement, avec un tour de passe-passe !

ZEERFF! Monsieur Coccinelle disparaît, le temps reprend.

- Une fleur ?
- Non, tu vois bien.
- J'aurais pourtant juré.
- Omo ! (ailes devenant mauves)
(voit le motard inconscient, plus bas sur la pente)
- C'est moi qui ai fait ça ?
- Tu ne te souviens pas ?
- Je... je... Si, un peu...
- Mais c'est impossible, comment aurais-je pu ?
(pleure)
(il la prend dans ses bras, et lui tapote doucement le dos)

Ren-Bo vide ses larmes sur son épaule.

- Je ne sais pas ce qui m'a pris.
- Ce n'était pas moi, ce n'était pas moi !
- Même si j'aurais voulu qu'ils payent le mal qu'ils me font.
- Je sais Ren-Bo.
- Tu n'as pas à te sentir coupable.
- Il s'est passé quelque chose qui ne dépendait pas de toi.
- Mais quoi ? Comment ?
- Je l'ignore, mais je sais que tu n'y étais pour rien.
- Reste ici, je vais vérifier qu'il va bien.
(accablée)

Soo-Bong descend la rue, et s'agenouille auprès du lycéen.
Il vérifie son pouls, sa respiration, ses blessures, puis revient vers Ren-Bo.

- Je pense qu'il est blessé, mais pas en danger.
- Et toi, tu vas bien ?
- Mon poignet me fait mal.
- Allons chez toi, et en chemin, appelons une ambulance pour ce lycéen.



#17. Maison de Ren-Bo, Jardin (après-midi).

Soo-Bong et Ren-Bo arrivent dans un vaste jardin, pas de clôture autour.

Sous le ciel rose, la maison de Ren-Bo a une allure de conte de fée.

Dans le jardin autour, des centaines de fleurs différentes.

- Tadam ! (sourire fier, présente de la main)

- C'est chez moi ! (donne une tape pour faire voler ses cheveux)
: Elle a déjà retrouvé le moral...
- Ça ne te plaît pas ?
- Ce ne serait pas aussi beau, même si je dessinais ça des nuits entières.
- Tu sais dessiner ?
- Un peu...
- Tu pourrais me dessiner ?
- Je pourrais les yeux fermés !
- Mais jolie, hein ? Pas un truc ridicule.
- Tu as une tablette électronique chez toi ?
- (reproche) Tu n'es pas capable de faire sans ?
- (étourdi) Ah, bien sûr...
- Il suffit d'une feuille et d'un crayon.
- J'ai ça !
- ... ??! (remarque des grosses fleurs blanches)

(comprend ce que Soo-Bong regarde)
- (suspicieuse) Tu la connais ?
- (attention à la gaffe) Heu... Non.
- C'est bizarre, j'ai cru en voir une dans tes mains, tout à l'heure.
- Aaah... il y en avait de semblables, là-bas.
- Oui, elles ont essaimées, mais elles viennent d'ici.
- Tu veux savoir le plus incroyable ?
- Vas-y, dis-moi.
- C'est une Allamanda cathartica !
- ... ?
- Ah c'est vrai, tu n'y connais sans doute rien.
- Je ne suis pas étudiant en horticulture, comme toi !
- Hein ? Comment tu sais ça ?
- (gaffe !) C'est juste... C'est évident, avec un jardin pareil.
- (diversion) Sinon, elle a quoi d'incroyable, cette fleur ?
- Elle est jaune avec des épines et ne pousse que dans les pays tropicaux.
- À part les épines, c'est vraiment la même fleur ?
- Oui, j'ai fait un croisement avec une espèce de chardon.
- C'est possible un truc pareil ?
- Je ne me suis pas posé la question.
- Je l'ai fait, et ça a marché, c'est tout !
- Du coup, elle est devenue blanche et n'a plus peur du froid.
- Incroyable, il n'y a que dans un manhwa que ça pourrait exister.
- Et maintenant, regarde cette fleur-ci. (montre une rose orange)

- Celle-là ?
- Oui, essaye de la sentir. (ailes passant du vert au jaune)
(se penche pour sentir la fleur)
- Aïe ! (sursaute en mettant une main sur sa fesse)
- pFwah ah ah !
- ... !
(tient une branche épineuse dans la main)

: J'ai comme un pressentiment...
- Aïe, mon poignet. (lâche la branche et se tient le poignet)
- Allons mettre le bandage.



#18. Maison de Ren-Bo, Entrée (après-midi).

Ren-Bo fait entrer Soo-Bong à l'intérieur de la maison.

L'intérieur est rustique, avec des paniers en osier, des meubles en bois.

Un décor de conte de fées, telle la maison d'un nain perdu au fond des bois.



#19. Maison de Ren-Bo, Cuisine (après-midi).

Ils arrivent dans la cuisine, et Ren-Bo montre un placard à Soo-Bong.

- C'est là-dedans.

Soo-Bong ouvre le placard, et en sort une trousse de secours.
Ils s'installent à la table de la cuisine, Soo-Bong pose la trousse dessus.
La table est recouverte d'un carrelage peint avec des scènes champêtres.
Soo-Bong ouvre la trousse et en sort crème et bandage.

Soo-Bong met de la crème sur le poignet de Ren-Bo, puis souffle dessus.

- Hi hi, ça chatouille !
(enroule délicatement le bandage autour de son poignet)
- Tu es drôlement doué avec tes mains.
- J'ai une Noona médecin qui m'a appris ce genre de chose.
- (ailes devenant oranges) Une Noona ?
- Oui, elle est mariée à mon Hyung, et ils ont un bébé.
- (ailes devenant vertes) Aaah. Oui. Ça tombe bien.
- Je suis heureuse que tu me parles un peu de toi.
- Tu es si mystérieux...
- Et voilà. (bandage terminé)

- Je me sens déjà mieux. (fait bouger sa main bandée)
- Merci Soo-Bong.
- Si je te connaissais mieux, je pourrais t'appeler Oppa.
- Même sans ça, d'ailleurs.
- Tu n'as pas déjà un Oppa ?
- Sin-Moo ?
- Oui, il a l'air gentil avec toi.
- Je ne sais pas trop ce qui m'arrive en ce moment...
- Quand je pense à lui, je le trouve tellement déprimant.
- Après je m'en veux, car il m'a si souvent aidé.
(présente sa paume de main)
- Bon, alors tope-là !
- ... ???
- Pour être ton Oppa...
(sourit et lève sa main valide, prête à taper)
(baisse sa main et fronce les sourcils en regardant ailleurs)
- Mmmh...
- On voit ça tout à l'heure.
- Juste au cas où...
- Hein ?
- ... (moue, ne répondra pas)
- Cela te plairait de manger une glace, sous la véranda ?
- Je crois qu'avec toi, tout me plairait.
- Hi hi ! Je vais chercher ça au frais. (se lève)
- Toi, sors les coupes dans le placard à côté.



#20. Maison de Ren-Bo, Cuisine (après-midi).

Ren-Bo fouille dans le réfrigérateur et Soo-Bong dans le placard à côté.
Ren-Bo recule et tourne son dos vers Soo-Bong, qui est gêné car...

... une grande aile jaune bat régulièrement sur son visage.

Le contact est doux et ressemble à une caresse, en plus énervant.
Ren-Bo reste de dos, comme si de rien n'était, la tête dans le frigo.

- pFwouh ouh ouh !
- Aaah, je vois bien que tu le fais exprès !
- Mais si l'été est trop chaud, je t'engagerai comme ventilateur.



#21. Maison de Ren-Bo, Véranda (après-midi).

Ren-Bo et Soo-Bong sont assis face à face autour d'une table en marbre.
Des pots de plantes tombantes sont accrochés aux poutres supérieures.

Ren-Bo vaporise de la crème chantilly sur les coupes de glace, avec une bombe pressurisée.
Elle plante des gâteaux-cigare dans la crème.

- "Dame blanche", une glace étrangère "à la Chantilly", mes préférées.
- J'ai remarqué une chose.
- Tu voles plus facilement maintenant.
- Je n'ai pas fait attention. Je fais ça naturellement.
- Mais je fatigue vite. (cache sa main tenant la bombe à chantilly sous la table)
(étend l'autre main à l'horizontale, ailes devenant jaunes)
- ... ?
- (regarde en l'air) Oh ! On dirait qu'il commence à pleuvoir.
(par réflexe, il tend sa main pour sentir une goutte, et regarde en l'air)
- (voit le toit du porche) Hein ? Mais nous sommes à l'abri, ici.
- Yah ! (se jette en avant, comme un diable monté sur ressorts)
(sort sa main cachée, vaporise toute la chantilly dans le visage de Soo-Bong)
- pfWAh Ah Ah !

Soo-Bong a le visage entièrement recouvert de crème chantilly.

- Koff, Koff. (s'étouffe avec de la crème avalé par accident)
- (prend peur) Oh non ! Soo-Bong...



#22. "Monde réel" - Dans la voiture de Oh Yeon-Joo (jour).

{MANHWA INSERT - Images sur le smartphone de Yeon-Joo.}
¤ Soo-Bong offre une fleur blanche à Ren-Bo.
¤ Ren-Bo, à moitié transparente, crie, se tient la tête. En bas, "À SUIVRE".

Yeon-Joo est soucieuse. Elle réfléchie, compte sur ses doigts. L'esprit perdu en altitude.
Elle ouvre grand la bouche, soulagée, agitant son doigt. Elle a compris quelque chose...

- Koff, Koff.
- (regarde Soo-Bong, surprise !) WAAaaAah !
- Pourquoi tu as cette tête ?
- Koff, Koff, laisse-moi respirer.
(sort un mouchoir en papier et débarbouille le visage de Soo-Bong)
- Fais au moins en sorte de rester soit là-bas, soit ici.
- Essaye de ne pas la brusquer, bon sang !
- Mais Noona... Cette fille est capable de s'émouvoir rien qu'en voyant un papillon se poser sur une fleur !
(sort un autre mouchoir, perd Soo-Bong de vue une seconde)
(tend la main pour essuyer son visage, que du vide à la place)

- (marre) Ce n’est pas vrai, on va y passer la journée.



#23. "Butterfly Girl" - Maison de Ren-Bo, Véranda (fin d'après-midi).

KZZT! Soo-Bong réapparaît en face de Ren-Bo.
Elle est accoudée à la table, la tête posée sur ses mains, elle l'attendait.

- Quand je t'ai vu disparaître, j'ai deviné que tu irais bien.
(prend une serviette pour se nettoyer le visage)
- Où vas-tu, quand tu fais ça ?
- Et bien... Je me téléporte en réalité.
- Alors tu n'es pas juste absent, comme Fée Étincelle ?
- Non, j'étais avec Noona.
- Comme tu vois, elle m'a nettoyé le visage.
- Ah oui, je vois...
(pensive, réfléchi à ces mystères)
(secoue la tête, c'est trop compliqué)
- Puisque tu es là, tu pourrais me donner un coup de main.
- C'est l'heure d'arroser les plantes.
- Certainement, d'accord.



#24. Maison de Ren-Bo, Jardin (fin d'après-midi).

Ren-Bo et Soo-Bong sont sous un perron extérieur, contenant des outils de jardinage.
RO-BLO-BLO! Ren-Bo termine de remplir un arrosoir, et ferme le robinet.

- Avec ça, tu n'abîmeras pas les plantes.
(tend l'arrosoir à Soo-Bong, ses ailes deviennent jaunes)
- Occupe-toi de ce carré. (montre un parterre fleuri)

Soo-Bong acquiesce, et se rend près des plantes avec l'arrosoir.

- Fweet phwee whee (arrose en sifflotant)
(sent des gouttes de pluie atterrissant sur son visage)
- Ren-Bo, je crois qu'il se met vraiment à pleuvoir.
- Nous arrosons pour rien.
- pFwouh ouh ouh ! (rire venant d'en haut)
(lève la tête, voit Ren-Bo voler à quelques mètres au-dessus de lui)

FRWIIIIIIF! Ren-Bo ouvre à fond un tuyau d'arrosage qu'elle tient dans les mains.

(SFLAF! se fait doucher des pieds à la tête !)
- Tu avais encore de la chantilly sur toi !
- pfWAh Ah ah ah !

SPROOT-GLOG! Le tuyau d'arrosage a des bulles d'air coincées dedans et s'agite comme un serpent.
Ren-Bo s'obstine à maîtriser le tuyau. En vain ! Elle est déstabilisée, incapable de voler.

- WHAAAaaah !!! (tombe !)

Elle s'écrase sur Soo-Bong, et le fait tomber dans un parterre décoratif.
BROK! Soo-Bong s'encastre la tête dans un gros nain de jardin. Ren-Bo est affalée sur lui.

- (regarde le nain de jardin) Oh non ! Monsieur Mains-vertes !
(sent quelque chose plus bas et regarde sa poitrine)
- ... !!! (ses yeux s'agrandissent démesurément)

La main de Soo-Bong est accidentellement posée sur sa poitrine !



#25. "Monde réel" - Dans la voiture de Oh Yeon-Joo (jour).

(lit le manhwa sur son smartphone)
- Ça craint, les chapitres sont trop courts.
- ... ? (des gouttes d'eau atterrissent sur son smartphone)
- Tsss... (blasée, regarde la place du passager)
- OMg-gOgle-brlL-loGLOo !!! (sursaute, bafouille, effrayée)

Yeon-Joo s'attendait à voir Soo-Bong, pas un énorme nain de jardin à la place de sa tête.

- (n'y voyant rien) Noona ? C'est toi ? Je suis revenu ?
- Que t'est-il arrivé ?
- Ren-Bo a une crise de taquineries aiguë. C'est son heure, comme les chats.
- Bon sang, tout ça est publié !
- Essaye de tenir au moins 5 pages.
- Tu pourrais m'aider à...

FZZT!



#26. "Butterfly Girl" - Maison de Ren-Bo, Jardin (fin d'après-midi).

KZZT!

- ... enlever ça ? (le nain de jardin est retiré)

Ren-Bo tient le nain de jardin et sourit stupidement, l'air "Oups, j'ai failli causer une catastrophe".

- Ça va ? Pas trop de bobo ?
- Ça va, j'ai vécu pire aujourd'hui.
- Tu es assez cool pour me supporter ?
- C'est ton caractère, j'aime bien quand tu es joyeuse.
(regard complice)
(regard complice)
- Je suis triste pour monsieur Mains-Vertes...
(regarde le nain de jardin endommagé dans ses mains.)
(rieur et cachottier)
- Lorsque tu te réveilleras demain matin, il sera peut-être revenu...
- Tu comptes m'en apporter un autre durant la nuit ?
- Mais ce ne sera pas lui, il était unique.
- Je pourrais te surprendre.
- Ça marche !
- Mais maintenant...
- Tu voudrais bien me dessiner ?
- (rougit) Oppa...
(timide et ému)
(douce et timide, ailes roses)
- D'accord, allons-y.

Soo-Bong époussette ses vêtements, pour retirer les brins d'herbes et la terre.
Ren-Bo enlève des brindilles qui sont accrochées à ses cheveux.
Il chasse négligemment une petite épine plantée sur sa main.

Soo-Bong ne fait pas attention à la microscopique goutte de sang qu'a causée l'épine.



FLASH, Image de fin : Ren-Bo douce et timide + Soo-Bong ému et timide.